Développement de l'aéroport civil projet "Renaissance"

avion0022 copie.jpg

Le projet "Renaissance" vise à relancer l'activité de l'aéroport civil afin de renforcer le potentiel et l'attractivité économique de l'agglomération dijonnaise. Initié par la Chambre de commerce et d'industrie, il est soutenu par la Région, le Département et le Grand Dijon. 15 M€ seont nécessaires pour adapter les équipements à l'augmentation du traffic. Les travaux devraient être engagés dès 2007.
Le trafic de l'aéroport serait alors porté entre 250 000 et 300 000 passagers par an d'ici 10 ans.

Quetigny s'oppose.
La Ville de Quetigny s'est prononcée contre ce projet lors de l'adoption par les trois assemblées.
Il s'agit tout d'abord de prendre en compte la crise énergétique avec l'avenir des transports dépendants du pétrole. Le développement d'autres modes de transport dont le ferroviaire, doit être amplifié.
Par ailleurs, les nuisances sonores et environnementales qui ne sont pas aujourd'hui évaluées et contrôlées précisément. Enfin, la notion de sécurité indispensable qui doit entourer ce projet.. En s'appuyant sur l'accident d'avion de janvier 2001 dans la zone commerciale à proximité des habitations, les élus de Quetigny sont intervenus pour évoquer toute l'importance de la sécurité. La proximité de l'aéroport avec les zones urbaines exige une application stricte et controlée de la réglementation lorsqu'elle existe, et la mise en place de règles précises lorsque celles-ci font défaut. C'est le cas pour les phases de décollage et d'attérissage de l'aviation civile privée.
Quetigny poursuit son action pour que cette notion de sécurité soit prise en compte.